Les aliments gras et l';horloge biologique

On sait depuis longtemps qu’une alimentation trop riche en matières grasses contribue à diverses maladies comme l’obésité, les maladies cardiovasculaires ou l’apnée du sommeil. Des médecins américains suggèrent maintenant qu’un excès de lipides dans l’alimentation pourrait brouiller l’horloge biologique.

On sait depuis longtemps qu’une alimentation trop riche en matières grasses contribue à diverses maladies comme l’obésité, les maladies cardiovasculaires ou l’apnée du sommeil. Des médecins américains suggèrent maintenant qu’un excès de lipides dans l’alimentation pourrait brouiller l’horloge biologique. L'horloge circadienne, propre aux êtres vivants, régule nos systèmes physiologiques sur un cycle d’environ 24 heures au cours duquel surviennent des temps optimaux pour s’endormir, se réveiller, rêver et s’activer. Son dérèglement peut entraîner chez l'être humain maladies ou syndromes, tels que les troubles du sommeil.

Une expérience menée sur des souris montre qu’un régime riche en graisses perturbe le fonctionnement de l’horloge interne. Ainsi, la sensation de faim ainsi que l’alternance entre l’état de veille et de sommeil ont été déréglées par ce régime alimentaire.

L’étude a été effectuée sur deux groupes de souris durant six semaines, l’un recevant une alimentation normale, l’autre une alimentation riche en gras. Deux semaines après le début de l’expérience, les souris dont 45 % des calories provenaient des graisses ont modifié l’équilibre en le temps passé à manger et à bouger ainsi qu’entre les périodes de repos et de sommeil. Elles ont notamment changé leurs habitudes alimentaires de façon qu’elles mangeaient désormais durant les périodes normales de sommeil. Des tests ont aussi montré une baisse du niveau de certaines molécules produites par les gènes de l’horloge biologique dans l’organisme.

On sait depuis longtemps qu’une alimentation trop riche conduit à l’obésité et à certains troubles du métabolisme. Or, plusieurs mécanismes impliqués demeurent mystérieux. Ces observations effectuées sur des souris lancent une piste supplémentaire de recherche sur la relation entre l’alimentation riche en graisses, le diabète et l’obésité.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.