Manger moins salé permettrait de diminuer la mortalité cardiovasculaire

Des chercheurs britanniques estiment que si les gens consommaient moins de sel, la mortalité cardiovasculaire pourrait être grandement réduite.

Si les gens coupaient leur consommation de sel, beaucoup de décès par maladie cardiovasculaire pourraient être évités. C'est du moins ce que certains chercheurs britanniques prétendent. En effet, ils estiment que si la consommation moyenne de sel passait à 3 grammes par jour, le tiers des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et le quart des maladies cardiaques pourraient être prévenus.

Les maladies cardiovasculaires (qui incluent les AVC et les crises cardiaques) représentent la première cause de décès au Canada. Une trop grande consommation de sel augmente la pression sanguine, ce qui contribue au développement de ces maladies.

Selon les chercheurs, la consommation optimale de sel ne devrait pas excéder 3 grammes par jour. Or, la consommation actuelle moyenne de sel est plutôt de 12 grammes par jour.

À première vue, il peut sembler difficile de diminuer autant son apport quotidien de sel. Il faut toutefois savoir que plus de 80% de cette consommation provient des aliments préparés. Les chercheurs pressent donc l'industrie alimentaire de couper les quantités de sel ajouté aux aliments transformés car il s'agit du moyen le plus facile de réduire la consommation de sel des gens sans que ceux-ci ne s'en rendent compte.

En attendant, il est recommandé de limiter sa consommation d'aliments préparés et d'éviter d'ajouter systématiquement du sel aux aliments. Les chercheurs notent qu'une baisse d'un gramme seulement de sa consommation quotidienne de sel peut faire une différence.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.