Sauriez-vous reconnaître un AVC?

Connaissez-vous les signes et symptômes caractéristiques de l’accident vasculaire cérébral (AVC)? Si l’un de vos proches présentait de tels symptômes, sauriez-vous comment réagir?

Connaissez-vous les signes et symptômes caractéristiques de l’accident vasculaire cérébral (AVC)? Si l’un de vos proches présentait de tels symptômes, sauriez-vous comment réagir? L’AVC est un arrêt brutal de la circulation sanguine du cerveau. Les AVC peuvent être causés par un caillot dans une artère (trois fois sur quatre) ou à la rupture d’un vaisseau du cerveau, ce qui entraîne une hémorragie. Le risque d’AVC augmente avec l’âge. Ainsi, près de trois victimes sur quatre ont plus de 65 ans. Il s'agit de la deuxième cause de mortalité et de la première cause d’invalidité chez l'adulte. En effet, si certains n’en gardent aucune séquelle, de nombreuses personnes ayant subi un AVC demeurent plus ou moins invalides. Les signaux d’alarme de l’AVC incluent un engourdissement ou une faiblesse soudaine du visage, d’un bras ou d’une jambe, souvent d’un seul côté du corps, une confusion soudaine, un trouble d’élocution, une incapacité soudaine à voir d’un seul ou des deux yeux, une difficulté soudaine à la marche, des vertiges, une perte de l’équilibre ou de la coordination et un mal de tête intense et soudain sans cause apparente.

L’AVC est une urgence médicale. Les personnes atteintes devraient se rendre sans tarder à l’hôpital le plus proche. Pourtant, d’après une étude américaine menée auprès de patients américains admis à l’urgence pour un AVC, la majorité d’entre eux ignoraient que leur état nécessitait des soins médicaux urgents. En fait, 59 % des patients ne pensaient pas qu’ils souffraient d’un AVC au début des symptômes. Plus de la moitié des patients ont également retardé le moment de se rendre à l’urgence. Les victimes justifiaient le plus souvent ce délai en disant qu’elles croyaient que les symptômes se résoudraient d’eux-mêmes et qu’elles ne voulaient pas importuner le personnel médical Ces données sont inquiétantes, car le traitement de l’AVC repose sur une intervention rapide. En effet, plus le malade se rend à l’hôpital rapidement après le début des symptômes, plus ses chances de minimiserles lésions cérébrales ou d'éviter une récidive sont élevées.

Une personne de votre entourage n’arrive subitement plus à parler, vomit, perd connaissance, ne voit plus ou ne sent plus une partie de son corps. Que faire? Tout d’abord, demeurez le plus calme possible et appelez les services d’urgence sans tarder. Puis, placez la victime dans une position confortable et encouragez-la à demeurer calme. Souvenez-vous qu’il est essentiel de se rendre à l’urgence rapidement pour que la victime puisse recevoir des soins optimaux.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.