Tous les sujets

Télétravail et famille en isolement : comment garder le moral?

La deuxième vague de la pandémie et la reprise des classes amènent son lot d’adaptation. Aucun parent n’est à l’abri d’un nez qui coule et d’un éventuel isolement.  Flexibilité et routine sont deux mots que les maisonnées devront apprendre à conjuguer. Voici quelques pistes pour vous aider à concilier travail et famille sous un même toit.

Flexibilité d’horaire

Il est primordial d’établir différents plans de match avec votre employeur et de lui expliquer les possibilités d’isolement ou les périodes d’observation pour vous et votre enfant. Il est préférable d’avoir préalablement établi différents scénarios plutôt que d’improviser dans une période où vous aurez moins l’esprit tranquille. En ouvrant le dialogue, vous ne vous sentirez pas (ou moins) mal à l’aise d’être absent ou moins productif.

Ajuster ses attentes

Il est évident que la conciliation travail-famille spontanée nous confrontera dans notre quotidien et les tâches à accomplir. Il est important de savoir ajuster les attentes des autres et les nôtres face à nous-même. Dans un même ordre d’idée, il faut accepter que le rendement pour le travail soit moindre qu’à l’habitude. Ajuster les attentes vous permettra de traverser ces moments plus difficiles avec moins de stress et moins d’émotions négatives et déstabilisantes pour les enfants.

Se mettre à l’horaire

Cette proposition revient souvent, mais elle est toute aussi souvent reportée à plus tard. Pourtant, elle est tellement bénéfique, souligne Geneviève Harvey-Miville, éducatrice spécialisée. Prendre l’habitude de s’offrir des moments pour prendre soin de vous saura vous ressourcer et vous aidera à faire le point. C’est le moment de plonger dans un roman, prendre un long bain ou aller prendre une marche en forêt, par exemple. Si vous utiliser un planificateur familial, inscrivez une période qui vous sera uniquement consacré.

Atmosphère détendue

Plusieurs aspirent à une parfaite conciliation travail-famille, mais ce qu’il est important de se souvenir, c’est qu’il existe autant de types de conciliation qu’il existe de modèles de famille, rappelle Geneviève Harvey-Miville, éducatrice spécialisée. Pour qu’elle soit efficace, votre conciliation doit être imprégnée des valeurs qui règnent au cœur de votre clan. Ainsi vous trouverez l’équilibre qui vous convient. Cette organisation quotidienne ne sera pas un long fleuve tranquille, vous aurez, à certaines occasions, besoin d’un petit coup de pouce pour garder le moral. Voici, quelques petites suggestions pour y arriver :

Rire un bon coup

Le rire redonne du pep à une journée difficile. Pourquoi ne pas remplir un pot Mason de blagues que vous laisserez à la vue de tous. Ainsi, chacun pourra s’en servir pour détendre l’atmosphère ou encore, faites les fous sur de vieux classiques de François Pérusse!

Dose de réconfort

Conserver au congélateur quelques portions de votre dessert préféré, un pot de l’extraordinaire sauce à spaghetti de votre mère ou le plat chouchou de votre grande amie et laisser la magie du confort food opérer.

Psst! Pourquoi ne pas cuisiner à votre tour et offrir un peu de réconfort pour les journées difficiles de quelqu’un que vous appréciez?

Plus de flexibilité

Selon Geneviève Harvey-Miville, éducatrice spécialisée, la conciliation travail-famille vient aussi avec des périodes où il est difficile de faire complètement abstraction du travail. À certains moments, il faudra travailler de la maison et il n’est pas toujours possible d’attendre que les enfants soient au lit pour s’acquitter de ses tâches. Il vous arrivera de glisser, entre les mains de vos petits, tablettes, télécommandes ou cellulaires pour travailler en silence ou vous offrir quelques instants de repos. L’important demeure d’y aller avec parcimonie et de garder en tête que ces gadgets ne sont pas l’équivalent d’une gardienne. Si vous devez avoir recours à cette technique, il demeure possible de le faire positivement en déterminant à l’avance une durée maximale du temps d’écran et en privilégiant des contenus éducatifs. Assurez-vous de demeurer dans le même espace que les enfants, ainsi il sera plus simple de faire respecter les limites et vous aurez une meilleure supervision de ce qu’ils consommeront à l’écran. Si les remords surgissent, rappelez-vous que l’enfant est moins bouleversé par quelques épisodes de son émission favorite que par votre irritabilité si vous être stressé devant votre travail à accomplir.

Nouveaux horizons

Passer plus de temps avec votre enfant, même en travaillant, est une belle façon de lui faire découvrir de nouvelles activités ou de l’initier à des univers qui vous interpellent aussi. Votre enfant adore les bédés? Pourquoi ne pas lui proposer de faire sa propre bande dessinée à partir d’une histoire que vous aurez inventée ensemble. En plus de s’adonner au dessin, le processus créatif est valorisant. Vous aimeriez lui transmettre l’amour de la lecture? Choisissez à la bibliothèque une série de livres sur un thème qu’il affectionne. Ça vous donnera l’occasion de découvrir de nouveaux auteurs. Envie de vous aérer l’esprit? Sortir prendre une marche et s’épivarder dehors sera grisant pour tout le monde. C’est une belle occasion de ramasser feuilles, branches et fleurs et de faire un herbier au retour.

Garder la routine

Conserver une routine claire est importante pour les jeunes. Malgré la perte de certains repères, comme l’école, la garderie, les amis, etc., les habitudes répétées chaque jour rassurent les enfants. Isolement ou pas, le simple fait de se lever à la même heure, de prendre des pauses et d’aller dehors à heures fixes apportent du calme dans une période de notre vie qui l’est moins. Ça envoie aussi un message clair à votre enfant sur les plages horaires dédiées à lui et celles où vous devez travailler. Ceux qui ont des tout-petits sauront tirer avantage de la sieste, ceux qui sont en couple peuvent alterner les périodes de travail afin qu’un des deux parents soit avec l’enfant.

Les symptômes à surveiller

On a beau avoir le meilleur plan de match pour réussir son télétravail, nous ne sommes pas à l’abri qu’un symptôme surgisse. Ci-dessous, un aide-mémoire des principaux symptômes à surveiller et quoi faire s’ils se présentent. Rappelons que selon le ministère de la santé publique et des services sociaux, si votre enfant de plus de 6 mois présente un ou des symptômes suivants depuis moins de 24 heures ou si vous pensez qu’il a été exposé à la COVID-19, il est préférable de le garder à la maison et d’éviter les contacts avec les autres personnes.

Fièvre

Température buccale de 38,1 °C (100,6 °F) et plus

Symptômes généraux

  • Perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale avec ou sans perte de goût
  • Grande fatigue
  • Perte d’appétit importante
  • Douleurs musculaires généralisées (non liées à l’effort physique)

Symptômes respiratoires

  • Toux (nouvelle ou aggravée)
  • Essoufflement, difficulté à respirer
  • Mal de gorge
  • Nez qui coule ou nez bouché

Symptômes gastro-intestinaux

  • Nausées
  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Maux de ventre

Si un ou des symptômes persistent depuis plus de 24 heures, procédez à l’autoévaluation

En cette période hors de l’ordinaire, la priorité demeure votre santé et celle de votre famille. Le travail ne sera jamais aussi important que votre bien-être psychologique et le bonheur au sein de votre famille. Soyez indulgent envers vous-même et misez sur les petits plaisirs quotidiens pour traverser cette période de bouleversements.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.