Un hâle de santé?

On entend souvent qu’un visage légèrement hâlé donne l’effet d’une bonne santé. Oui? Vraiment? Au moment où plusieurs s’apprêtent à se faire bronzer en prévision de l’été et où les rayons du soleil gagnent en force, il est primordial de réfléchir aux conséquences de l’exposition aux rayons UV.

On entend souvent qu’un visage légèrement hâlé donne l’effet d’une bonne santé. Oui? Vraiment? Au moment où plusieurs s’apprêtent à se faire bronzer en prévision de l’été et où les rayons du soleil gagnent en force, il est primordial de réfléchir aux conséquences de l’exposition aux rayons UV.

De par le monde, 66 000 personnes, l’équivalent de la population de Hull, meurent chaque année de mélanomes malins ou d’autres cancers de la peau. On estime en outre que le taux d’incidence annuel du mélanome a doublé aux États-Unis au cours des 30 dernières années, où un cancer sur deux est maintenant de type cutané. L’utilisation croissante des lits de bronzage associée au désir d’être bronzé pour être « à la mode »; seraient les principales raisons de cette augmentation rapide du nombre de cancers cutanés.

Certains lits de bronzage peuvent émettre des intensités de rayonnement ultraviolet (UV) beaucoup plus élevées que celles émises l’été par le soleil en plein midi. Cependant, à l’heure actuelle, seuls quelques pays disposent de réglementations efficaces sur les lits de bronzage ou sur leur utilisation.

On sait aujourd’hui que les jeunes qui présentent des rougeurs à la suite d’une exposition aux UV auront un risque augmenté de mélanome ultérieurement, et des études récentes ont mis en évidence un lien direct entre les lits de bronzage et les cancers cutanés. Les rayons UV causent le cancer en provoquant des changements dans la structure même des cellules.

L’augmentation du risque de cancer de la peau n’est pas la seule conséquence néfaste de cette pratique : des lésions oculaires et un vieillissement prématuré de la peau sont aussi à craindre. Une exposition excessive aux UV pourrait aussi abaisser les défenses immunitaires et ainsi entraîner un risque accru de maladie infectieuse. Parmi les effets du rayonnement UV sur l’oeil, on peut citer la cataracte, le ptérygion (un épaississement de la cornée, la partie transparente devant l’oeil, qui s’étend du coin de l’oeil près du nez vers la pupille et qui peut affecter la vue) et les inflammations oculaires telles que la photokératite et la photoconjonctivite. C’est pourquoi des lunettes de protection sont recommandées lors de l’utilisation d’un lit de bronzage.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) déconseille donc fortement l’utilisation des lits de bronzage et recommande de suivre l’exemple de la France qui a interdit leur accès aux moins de 18 ans. Le message est clair : il faut éviter le plus possible l’exposition aux rayons UV et, lorsque l’exposition est inévitable, il faut se protéger le plus possible à l’aide de vêtements et d’écrans solaires appropriés.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.