À long terme, la chirurgie bariatrique ne préviendrait pas le diabète

Le nombre de personnes vivant avec le diabète de type 2 est en constante augmentation au pays. La sédentarité, une alimentation trop riche en calories et le surpoids sont des facteurs de risque qui favorisent son développement. D’une part, plus une personne présente un surpoids, plus le corps doit produire de l’insuline pour que les cellules puissent absorber le sucre qu’elles nécessitent. D’autre part, les cellules productrices d’insuline s’épuisent et peinent à produire la quantité nécessaire. On encourage donc les personnes atteintes de diabète de type 2 à perdre du poids, bouger et manger mieux, car pour certains le retour à un poids normal peut dire la disparition du diabète de type 2.

La chirurgie bariatrique est perçue depuis quelques années comme un traitement du diabète de type 2 de plus en plus intéressant. Plus tôt cette année, deux études très publicisées rapportaient que la chirurgie était plus efficace pour induire une rémission du diabète de type 2 chez des personnes présentant un surpoids que les médicaments, des changements aux habitudes alimentaires et l’exercice. Or ces études comptaient peu de sujets et ont duré moins de deux ans.

Une nouvelle étude rapporte que cette chirurgie ne serait pas aussi efficace que l’on croyait. En effet, plusieurs diabétiques de type 2 qui subissent une chirurgie de dérivation gastrique ne profitent pas d’une rémission de leur maladie et parmi ceux qui en bénéficient, environ le tiers montrent des signes de retour de la maladie moins de cinq ans après l’opération.

Cette étude plus récente a porté sur les données de milliers de patients diabétiques ayant subi une chirurgie bariatrique durant plus d’une décennie. Après l’intervention, 68 % des patients ont profité d’une rémission complète de leur diabète. Mais en moins de cinq ans, 35 % d’entre eux subissaient une rechute. Les chercheurs ont identifié trois facteurs de prédictions de rechute : souffrir de diabète de type 2 depuis longtemps, avoir une mauvaise maîtrise du niveau de sucre sanguin avant l’opération et la prise d’insuline pour traiter le diabète. 

En résumé, la chirurgie bariatrique ne garantit pas une guérison du diabète de type 2 pour tous. L’intervention serait plus susceptible de profiter aux diabétiques chez qui la maladie n’est pas très avancée et est bien maîtrisée avant l’intervention.

http://well.blogs.nytimes.com/2012/11/28/weight-loss-surgery-may-not-combat-diabetes-long-term/?ref=health

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.