De nouvelles lignes directrices contre les maladies cardiovasculaires destinées aux femmes

Plusieurs personnes croient que les maladies cardiovasculaires sont l’affaire des hommes et que les femmes n’ont pas trop à s’en préoccuper. Pourtant, ces maladies font énormément de victimes chez les femmes. Afin de sensibiliser davantage la population à cette réalité, de nouvelles lignes directrices destinées exclusivement aux femmes ont récemment été publiées.

Plus de la moitié des femmes ignorent que les maladies cardiovasculaires (MCV), qui incluent les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC), représentent la première cause de mortalité chez elles. Afin de sensibiliser davantage les femmes au danger des MCV, l’AHA (American Heart Association) a récemment publié les premières lignes directrices destinées exclusivement aux femmes en matière de prévention des MCV.

Ces nouvelles lignes directrices recommandent aux femmes de faire au moins 30 minutes d’activité physique modérée par jour pour la plupart des jours de la semaine et de cesser de fumer. L’AHA recommande également aux femmes qui présentent un risque élevé de MCV de prendre des médicaments pour abaisser leur taux de cholestérol sanguin (préférablement des statines) ainsi que des suppléments d’acides gras oméga 3 et d’acide folique.

En outre, l’AHA déconseille l’hormonothérapie de remplacement et précise que la consommation quotidienne d’aspirine en prévention devrait être réservée uniquement aux femmes qui présentent un risque élevé de souffrir de MCV.

Selon les nouvelles recommandations, les femmes ne devraient surtout pas prendre les MCV à la légère et devraient consulter leur médecin afin de déterminer leur risque de souffrir d’une telle maladie. Elles devraient aussi connaître « leurs chiffres »;, c’est-à-dire leurs taux de cholestérol sanguin, leur tension artérielle et leur poids.

38% des femmes ayant subi une crise cardiaque (comparativement à 25% pour les hommes) meurent dans l’année suivant la crise et 35% des femmes (comparativement à 18% pour les hommes) subiront une autre crise dans les six années suivantes. De plus, les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes de mourir suite à un pontage. Pourtant, la population féminine représente seulement 25% des participants dans les études portant sur les MCV et moins de 40% des chirurgies cardiaques sont pratiquées sur des femmes.

Selon l’AHA, il est temps de réaliser que les MCV touchent les femmes de façon importante et que ces maladies ne sont pas uniquement l’apanage des hommes. Trop souvent, les femmes qui subissent une crise cardiaque tardent à se rendre à l’hôpital puisqu’elles n’envisagent pas la possibilité qu’il puisse s’agir d’un malaise cardiaque.

Il faut savoir que les malaises cardiaques se manifestent parfois de façon différente chez les femmes et chez les hommes. Outre les symptômes traditionnels (douleur et pression à la poitrine, essoufflement, sueurs), les femmes peuvent ressentir des malaises digestifs, des douleurs au dos, des étourdissements et de la fatigue.

En cas de doute, il est très important de se rendre immédiatement à l’hôpital puisque seule une intervention précoce permet de minimiser les dommages au coeur.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.