L’ibuprofène, un premier choix pour soulager les douleurs menstruelles

Les douleurs menstruelles… Une femme sur deux les subit chaque mois, tout comme les nausées, les vomissements, la fatigue, la diarrhée et le mal de tête qui les accompagnent parfois. On ne sera pas étonné d’apprendre qu’elles constituent la cause la plus courante d’absentéisme au travail ou à l’école chez les jeunes femmes. En effet, les douleurs menstruelles sont plus courantes chez les femmes de 20 à 24 ans et tendent à s’atténuer avec l’âge. Il est heureusement possible de soulager la plupart de ces désagréments pour que les menstruations ne soient plus un calvaire.

Les douleurs menstruelles… Une femme sur deux les subit chaque mois, tout comme les nausées, les vomissements, la fatigue, la diarrhée et le mal de tête qui les accompagnent parfois. On ne sera pas étonné d’apprendre qu’elles constituent la cause la plus courante d’absentéisme au travail ou à l’école chez les jeunes femmes. En effet, les douleurs menstruelles sont plus courantes chez les femmes de 20 à 24 ans et tendent à s’atténuer avec l’âge. Il est heureusement possible de soulager la plupart de ces désagréments pour que les menstruations ne soient plus un calvaire.

L’un des premiers réflexes pour apaiser la douleur au ventre est de courir à la pharmacie pour se procurer un analgésique. Lequel choisir? Même si l’acétaminophène (Tylénol) et l’ibuprofène (Motrin ou Advil) soulagent tous deux les douleurs menstruelles, l’ibuprofène serait plus efficace, probablement à cause de ses propriétés anti-inflammatoires. On recommande ainsi de prendre régulièrement 400 mg d’ibuprofène aux six à huit heures au cours des premiers jours des menstruations. Si vous avez des questions à propos de ces médicaments en vente libre, le pharmacien saura y répondre.

Outre les médicaments disponibles en vente libre, il existe d’autres façons d’atténuer la douleur. On sait notamment que la pratique régulière d’activité physique diminue l’intensité des symptômes associés aux menstruations. L’application de chaleur sur l’abdomen, par un bain chaud ou avec un sac chauffant, procure également un soulagement appréciable.

Si la prise d’ibuprofène et l’application de chaleur ne réussissent pas à vous soulager, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il pourra notamment vous recommander « la pilule »; qui en plus d’être un moyen contraceptif fiable, permet de calmer jusqu’à 90 % des symptômes associés aux menstruations. D’autres médicaments similaires à l’ibuprofène prescrits par les médecins peuvent aussi offrir un grand soulagement.

Les douleurs menstruelles ne sont pas une fatalité. On peut arriver à les soulager dans la plupart des cas. Ne les laissez pas vous empêcher de jouir de la vie!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.