L’aluminium dans les antisudorifiques

Certaines personnes s’inquiètent de la présence d’aluminium dans les antisudorifiques. En effet, des rumeurs véhiculées sur le web soutiennent que cet ingrédient peut causer différentes maladies, notamment le cancer du sein et l’Alzheimer. Pourtant, les études ne soutiennent pas ces théories.

L’aluminium, un élément naturel

L’aluminium est présent de façon naturelle, sous forme non métallique, dans l’environnement, plusieurs aliments et même notre corps. Il est aussi utilisé pour produire un métal léger qu’on utilise pour faire de nombreux biens de consommation, comme des casseroles, les boîtes de conserve, des outils, des articles de sports, etc.  

Pourquoi l’utilise-t-on dans les antisudorifiques?

Dans les antisudorifiques (et certains médicaments), on utilise la forme non métallique. Cette forme n’est pas absorbée dans la peau, mais elle réagit au contact de la sueur pour former un gel. Ce gel bloque les canaux des glandes sudoripares ce qui empêche le passage de la sueur. Il est élimé pendant le processus naturel de renouvellement des cellules ou lors du lavage des aisselles. 

Risques des antisudorifiques à base d’aluminium

L’aluminium peut être irritant pour la peau surtout si elle est irritée. On recommande donc de ne pas appliquer l’antisudorifique tout de suite après s’être épilé ou rasé les aisselles. 

Pour ce qui est des risques de cancers du sein, certaines personnes croient que l’aluminium est capable de passer des aisselles jusqu’aux seins où il pourrait déclencher un cancer. Toutefois, les experts affirment que l’aluminium n’est pratiquement pas absorbé par la peau, même lorsqu’elle est irritée, et qu’il n’a pas les propriétés nécessaires pour causer un cancer du sein.

Selon la Société Alzheimer Canada, les études effectuées depuis 40 ans n’ont pas pu montrer un lien clair entre l’aluminium et la maladie d’Alzheimer ou d’autres problèmes cognitifs. 

Éviter l’aluminium

Si vous préférez éviter les antisudorifiques à base d’aluminium, vous devrez vous tourner vers les déodorants car l’aluminium est le seul ingrédient actif approuvé par Santé Canada (et la FDA américaine) dans les antisudorifiques. 

Les déodorants agissent principalement en masquant l’odeur de la sueur. Certains produits contiennent des ingrédients antibactériens afin de réduire les bactéries qui sont responsables de l’odeur désagréable de la sueur.  

Il est aussi possible de fabriquer soi-même un déodorant à base d’ingrédients entièrement naturels. Il existe de nombreuses recettes sur le web souvent à base de bicarbonate de soude et d’huiles essentielles. Soyez vigilant avec ces dernières car, en trop grande quantité, elles peuvent être irritantes pour la peau.  

En conclusion, sur la base des données actuelles, l’utilisation d’antisudorifiques à base d’aluminium apparaît sans danger. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.