La marijuana et les problèmes psycho-sociaux

Une revue de toutes les études portant sur l’association probable entre la consommation de marijuana et l’apparition de problèmes psychiatriques et sociaux a été menée afin de faire la lumière sur ce point.

Dépression, psychoses, paranoïa, schizophrénie, suicides, difficultés d’insertion sociale… La communauté médicale cherche à savoir si la consommation de marijuana, fortement répandue dans la plupart des pays occidentaux, ne serait pas occasionnellement responsable de ce « mal de vivre »;. Des dizaines d’études ont déjà été menées sur le sujet sans qu’aucune ne puisse définitivement apporter de réponse claire. La marijuana provoque-t-elle des troubles psychosociaux chez les consommateurs? La réponse à cette question devient d’autant plus importante aujourd’hui étant donné les pressions de plusieurs groupes pour la légalisation de la marijuana à des fins médicales ou non.

Deux hypothèses sont véhiculées quant à relation probable entre la marijuana et les troubles psychologiques et sociaux. La première soutient que la consommation de cette drogue aurait pour effet de provoquer une toxicité au cerveau qui contribuerait à plonger le consommateur dans un environnement « déstructurant »;. Cette toxicité serait alors à l’origine de plusieurs problèmes psychosociaux. La deuxième hypothèse, quant à elle, soutient plutôt qu’il n’existe aucune relation de cause à effet entre ces deux événements. Il s’agirait plutôt d’une relation inverse (c’est-à-dire que ce serait plutôt les troubles psychosociaux qui entraîneraient la consommation de drogue), d’erreurs dans la méthode employée lors de la réalisation de ces études, ou de facteurs de risque dans l’environnement qui n’auraient pas été identifiés (par exemple, un facteur qui pourrait entraîner à la fois les problèmes psychosociaux et la consommation de marijuana, sans que les deux ne s’influencent l’un l’autre).

Une analyse de toute la littérature publiée sur ce sujet a donc été effectuée afin de tenter d’en dégager une évidence permettant de prendre position. Des 48 études retrouvées, les auteurs n’en ont retenu que 16 de qualité. De ces dernières, seule une faible relation entre consommation de cannabis et troubles psychologiques et sociaux a pu être identifiée. Par contre, en analysant plus en profondeur les méthodes employées et les facteurs étudiés, les auteurs ont été en mesure d’expliquer toutes ces associations par d’autres facteurs qu’une relation directe de cause à effet. De cette revue de littérature, aucune association entre la marijuana et les problèmes psychosociaux n’a donc pu être identifiée de façon précise. Néanmoins, une forte relation a pu être dégagée de la plupart des études révisées : la consommation de cannabis serait associée à un faible niveau d’éducation et à l’abus de d’autres drogues illicites.

Ainsi, pour l’instant, rien ne nous permet de croire à la relation entre la marijuana et les problèmes psychosociaux ni de la réfuter… La preuve n’ayant pas encore été faite, il reste prudent de garder à l’esprit que la marijuana pourrait déclencher certains problèmes psychiatrique et sociaux.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.