Les autosoins ou comment s’occuper de sa propre santé

Le 24 juillet de chaque année, c’est la journée internationale des autosoins. Les «autoquoi?» Les autosoins sont les décisions et les gestes que l’on pose pour prévenir la maladie ou améliorer son état de santé lorsqu’on est malade.    

Selon la International Self-Care Foundation, les autosoins incluent les sept thèmes suivants.

1. Littératie en matière de santé 

Pour faire des choix judicieux en matière de santé, il faut être capable d’obtenir, de comprendre, d’évaluer et d’interpréter de l’information médicale. N’hésitez pas à poser des questions à vos professionnels de la santé afin de bien comprendre vos traitements.

2. Conscience de soi et motivation d’agir

On peut avoir beaucoup de connaissances médicales, mais si on n’est pas capable de reconnaître ses propres besoins ou si on n’est pas motivé à changer une situation (p. ex. cesser de fumer), ces connaissances seront inutiles.

3. Activité physique

Plusieurs études ont montré qu’être actif physiquement permet de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, de certains cancers et de démence. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de nombreuses sociétés savantes recommandent que les adultes fassent au moins 30 minutes d’une activité d’intensité modérée (marche rapide, cyclisme, natation, etc.) la plupart des jours de la semaine. 

4. Saine alimentation

Une mauvaise alimentation est l’un des principaux facteurs de risque de problèmes de santé. Les autosoins incluent donc l’amélioration de l’alimentation, notamment par la consommation d’aliments frais, non transformés et variés.

5. Évitement ou réduction des risques

En matière de santé, il est possible de réduire le risque de maladie par différentes interventions, par exemple en se faisant vacciner. On peut aussi réduire le risque de blessures en intégrant certains comportements comme le port de casque en vélo ou en ski.

6. Bonne hygiène personnelle

La mesure d’hygiène la plus importante demeure le lavage efficace et régulier des mains. Ce geste simple permet de réduire de façon marquée la propagation des virus, des bactéries et autres agents pathogènes.

7. Bon usage des produits et services de santé

Il est essentiel de faire bon usage des services de santé pour en tirer le maximum de bénéfices. Par exemple, il faut respecter la posologie d’un médicament prescrit par le médecin (on n’en prend pas plus ni moins, que prescrit) et consulter un pharmacien avant de prendre un médicament en vente libre pour s’assurer qu’il nous convient.

En intégrant les 7 thèmes des autosoins, on s’assure de faire sa part pour rester en santé ou améliorer son état de santé!

http://isfglobal.org/international-self-care-day/

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.