La perte de poids réduit le risque d’être atteint de la goutte

L’obésité, la prise de poids constante depuis le début de l’âge adulte, l’hypertension et la prise d’un diurétique sont tous liés à une augmentation du risque de souffrir de la goutte. Selon une étude américaine, la perte de poids peut permettre d’éviter cette menace.

L’obésité, la prise de poids constante depuis le début de l’âge adulte, l’hypertension et la prise d’un diurétique sont tous liés à une augmentation du risque de souffrir de la goutte. Selon une étude américaine, la perte de poids peut permettre d’éviter cette menace.

La goutte est l’une des maladies les plus fréquemment signalées dans l’histoire. Cette forme d’arthrite est largement décrite depuis Hippocrate, qui a vécu au 5e siècle avant Jésus-Christ. Mieux connue sous le nom de « maladie des rois »; à cause de son association avec les repas copieux et la consommation abondante d’alcool, elle a été abondamment décrite dans l’art et la littérature.

La goutte est due à un excès d’acide urique dans le sang, l’un des produits de dégradation des purines. Ces substances se retrouvent naturellement dans l’organisme, mais aussi dans certains aliments comme les artichauts, le hareng, le maquereau et la viande, surtout dans certaines parties comme le foie, la cervelle et les reins. Elle se manifeste par une crise d'arthrite aiguë (la crise de goutte), qui survient souvent en pleine nuit, alors que la personne atteinte, ordinairement un homme, est prise d’une souffrance atroce au gros orteil, qui devient enflé et rouge, bien que le genou ou la cheville puissent être touchés. Le pic de douleur est dû à la précipitation dans l'articulation ou dans les tissus de cristaux d'acide urique. Le mal dure quelques jours et s’estompe par la suite.

Cette maladie peut évoluer en forme chronique, lorsque des dépôts de cristaux d’acide urique se rassemblent dans le corps, par exemple dans les lobes d’oreilles et les mains, formant des bosses petites et dures qui ressemblent à des boutons blancs. Ces protubérances apparentes sous la peau sont appelées tophi.

Un facteur familial génétique prédisposerait à des troubles enzymatiques au niveau du métabolisme des purines. Cette maladie est masculine à 90 %, la première crise survenant souvent après 35 ans. Les femmes sont habituellement atteintes après la ménopause. L’obésité, l’alcoolisme, la sédentarité et les habitudes alimentaires contribuent à augmenter le risque de souffrir de ce trouble. Des traitements pharmacologiques et des modifications des habitudes de vie sont recommandées pour traiter et prévenir la goutte.

Un chercheur américain et ses collègues ont évalué les facteurs de risque et la survenue de goutte parmi près de 50 000 hommes âgés entre 40 et 75 ans. Douze ans après le début de l’étude, 730 cas de goutte avaient été rapportés. Les chercheurs ont remarqué que les hommes ayant perdu au moins dix livres, soit 4,5 kg, depuis le début de l’étude avaient un risque de souffrir de la goutte diminué de près de 40 % comparativement aux autres participants ayant maintenu leur poids. Les hommes qui étaient obèses voyaient leur probabilité d’être atteint de la goutte se multiplier par plus de quatre fois.

Vous pouvez prévenir la goutte en adoptant de saines habitudes de vie, en buvant beaucoup d’eau, en évitant de manger de grandes quantités de viande, en faisant régulièrement de l’exercice physique et en réduisant votre consommation d’alcool.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.