La goutte, un mal des temps modernes

La goutte est connue depuis l’antiquité pour ses attaques soudaines et graves de douleur, de rougeur et de raideur des articulations, le plus souvent au niveau du gros orteil. Les personnes atteintes se réveillent de temps à autre au milieu de la nuit avec la sensation que leur gros orteil est en feu. Une farce? Pas du tout.

La goutte est connue depuis l’antiquité pour ses attaques soudaines et graves de douleur, de rougeur et de raideur des articulations, le plus souvent au niveau du gros orteil. Les personnes atteintes se réveillent de temps à autre au milieu de la nuit avec la sensation que leur gros orteil est en feu. Une farce? Pas du tout.

Cette forme d’arthrite toucherait de 1 à 3 % de la population adulte. Le risque de souffrir de la goutte est accru chez les hommes, chez les personnes de plus de 50 ans, ceux qui ont des antécédents familiaux de cette maladie et ceux qui souffrent d’autres problèmes de santé comme l’hypertension, l’hypercholestérolémie ou le diabète.

La goutte est causée par une accumulation de cristaux d’urée dans les articulations, ce qui cause de l’inflammation et de la douleur intense. Les cristaux se forment lorsque la concentration d’acide urique dans le sang devient très élevée soit parce que le corps en produit trop ou n’en élimine pas assez parce que les reins ne fonctionnent pas bien. Le corps produit de l’acide urique à partir de composés (les purines) contenus dans certains aliments comme la viande, les anchois, le hareng, les asperges ou les champignons.

On peut prévenir la goutte en adoptant de saines habitudes de vie, par exemple :
- en buvant beaucoup de liquide.
- en limitant sa consommation d’alcool.
- en adoptant un régime alimentaire équilibré riche en fruits et légumes.
- pour ceux qui souffrent de goutte, en limitant l’apport en viande et poissons.
- en maintenant un poids santé.

On peut traiter la goutte avec quelques médicaments. Les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène ou le naproxène sont utilisés pour maîtriser l’inflammation et la douleur. Ils doivent toutefois être utilisés avec soin, notamment car ils peuvent irriter le système digestif et aggraver l’hypertension. La colchicine peut aussi être prescrite pour diminuer la douleur associée à la goutte. Pour ceux qui souffrent d’attaques fréquentes et douloureuses, un médicament réduisant le risque de complication peut être prescrit.

Des questions à propos de la goutte? Consultez votre pharmacien.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.