Vous souffrez de reflux gastrique? Songez à perdre du poids!

Les femmes qui prennent du poids peuvent voir leurs symptômes de reflux gastro-oesophagien (RGO) s’aggraver ou devenir plus fréquents et ce, même si elles ont un poids santé. Au contraire, celles qui maigrissent voient souvent leur inconfort diminuer.

Les femmes qui prennent du poids peuvent voir leurs symptômes de reflux gastro-oesophagien (RGO) s’aggraver ou devenir plus fréquents et ce, même si elles ont un poids santé. Au contraire, celles qui maigrissent voient souvent leur inconfort diminuer. Le RGO survient lorsqu’une partie du contenu de l’estomac remonte dans l’oesophage. Les personnes peuvent alors ressentir une douleur brûlante dans la poitrine accompagnée d’un goût amer dans la bouche. Le traitement du RGO fréquent se compose notamment de médicaments offerts en vente libre ou sur ordonnance, de changements au régime alimentaire et de la diminution de la taille des repas.

Une étude a été réalisée à l’aide des données recueillies auprès de plus de 10 000 infirmières américaines durant quatorze ans. Environ une sur cinq affirmait souffrir de brûlure d’estomac au moins une fois par semaine. Parmi ces dernières, plus d’une sur deux décrivait ses symptômes comme modérés à graves. On a comparé le poids des femmes en utilisant leur indice de masse corporelle (IMC). Cet indicateur est calculé en divisant le poids en kilogramme par la taille en mètre élevée au carré. Un résultat se situant entre 20 et 25 est considéré comme un « poids santé »;. L’obésité se définit pour sa part comme un IMC d’au moins 30. En comparaison avec les femmes pour qui le résultat du pèse-personne est demeuré stable, celles qui ont accusé un gain de poids modéré ont vu leur risque de souffrir de brûlure d’estomac et de reflux acide doubler. À l’inverse, la perte de poids diminuant l’indice de masse corporelle (IMC) d’au moins 3,5 points réduisait ce même risque de 40 %. Une perte de poids de seulement 5 kilogrammes créerait souvent une différence appréciable. Par exemple, une femme de 1,68 mètres pesant 57 kilogrammes et une autre de la même taille pesant 63 kilogrammes ont toutes deux un poids santé. L’une a un IMC de 20 et l’autre de 22. Or, d’après les résultats de cette étude, celle qui pèse 7 kilogrammes de plus serait plus à risque de souffrir de RGO. Les femmes obèses (IMC de 30 ou plus) sont deux à trois fois plus susceptibles que les autres de souffrir de ce trouble.

Cette étude portait seulement sur des femmes, mais des recherches antérieures ont aussi établi un lien entre le surpoids et le RGO chez l’homme. Si vous souffrez de symptômes de RGO et que vous présentez un surplus de poids, voici donc une motivation supplémentaire pour vous encourager à retrouver un poids santé.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.