La maladie d’Alzheimer serait-elle une conséquence des maladies cardiovasculaires?

Les travaux d’une équipe de chercheurs canadiens suggèrent qu’il y aurait bel et bien un lien entre la maladie d’Alzheimer et les problèmes cardiaques. Les maladies cardiaques entraînent généralement une réduction du flot sanguin (et d’oxygène) dans le cerveau. Ce manque d’oxygène ne serait pas banal.

Les travaux d’une équipe de chercheurs canadiens suggèrent qu’il y aurait bel et bien un lien entre la maladie d’Alzheimer et les problèmes cardiaques. Les maladies cardiaques entraînent généralement une réduction du flot sanguin (et d’oxygène) dans le cerveau. Ce manque d’oxygène ne serait pas banal.

Ces chercheurs ont en effet découvert que le manque d’oxygène au cerveau activait un gène nommé BACE1. L’activation de ce gène semble déclencher une série de réactions qui mènent à l’augmentation de la production des plaques bêta-amyloïdes, que l’on croit responsables de l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Ces études ont été menées chez des souris, et les résultats sont encourageants.

Les scientifiques ont observé depuis longtemps que les personnes qui souffrent de certaines maladies qui limitent l’apport en oxygène, telles les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou les maladies pulmonaires, sont davantage à risque de souffrir d’Alzheimer, tout comme celles qui vivent à plus haute altitude où l’oxygène se fait plus rare. Les travaux canadiens expliqueraient ces observations anecdotiques.

Ainsi, ces résultats laissent espérer qu’on pourrait peut-être un jour traiter la maladie d’Alzheimer en augmentant le niveau d’oxygène dans le cerveau, ou prévenir l’apparition de cette maladie chez ceux qui ont eu un traumatisme crânien ou un AVC.

Ces recherches renforcent également une hypothèse qui a émergé au cours des dernières années : les mesures qui permettent d’améliorer la santé du coeur permettraient également d’améliorer celle du cerveau. Ainsi, la pratique régulière d’activité physique et l’adoption d’une saine alimentation apparaissent pour l’instant comme la meilleure arme de prévention contre la démence.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.