La perte d’audition est fréquente, mais souvent ignorée

Près des deux tiers des Américains de 70 ans et plus souffriraient de perte d’audition variant de faible à grave. Ces résultats proviennent de ce qui pourrait être la première étude évaluant la prévalence des troubles de l’audition chez nos voisins du Sud. Il est raisonnable de croire que ces données pourraient être similaires au Canada.

Près des deux tiers des Américains de 70 ans et plus souffriraient de perte d’audition variant de faible à grave. Ces résultats proviennent de ce qui pourrait être la première étude évaluant la prévalence des troubles de l’audition chez nos voisins du Sud. Il est raisonnable de croire que ces données pourraient être similaires au Canada.

Des chercheurs ont ainsi analysé l’information provenant de 715 personnes âgées dont l’audition a été examinée dans le cadre du sondage national américain sur la santé et la nutrition mené en 2005-2006. Soixante-trois pour cent des répondants de plus de 70 ans ont été identifiés comme souffrant de trouble de l’audition qui nuit à leur capacité à suivre des conversations. La perte d’audition était plus courante chez les hommes que chez les femmes et significativement moins fréquente chez les adultes noirs (43 %) que chez les blancs (64 %). Or, seule une minorité des personnes âgées employaient des aides auditives.

On sait que les personnes atteintes de troubles de l’audition ont tendance à s’isoler. Il est possible que le comportement des personnes qui évitent les situations sociales, qui se retirent des conversations, qui ont souvent besoin d’élever le volume de la radio ou de la télévision, qui demandent souvent aux autres de parler plus lentement, plus clairement ou plus fort ou qui ont de la difficulté à comprendre lorsqu’ils se trouvent dans une foule ou s’il y a un bruit de fond soit causé par un trouble de l’audition.

La perte d’audition ne devrait pas être négligée, d’autant plus qu’on peut y remédier. Si vous soupçonnez que vous ou vos proches présentez un trouble d’audition, consultez un audiologiste, soit par l’entremise de votre CLSC ou en cabinet privé. Le site de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec peut vous procurer plus d’information pour profiter de leurs services et retrouver le plaisir d’une ouïe fine!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.