Quelques kilos de plus depuis la dernière grossesse?

Les mères qui prennent du poids après la grossesse ou qui ne perdent pas l’excédant gagné durant leur grossesse seraient plus à risque de complications lors des grossesse subséquentes. Quelques kilos, même chez des femmes qui n’ont pas de surplus de poids, peuvent faire toute la différence.

Les mères qui prennent du poids après la grossesse ou qui ne perdent pas l’excédant gagné durant leur grossesse seraient plus à risque de complications lors des grossesse subséquentes. Quelques kilos, même chez des femmes qui n’ont pas de surplus de poids, peuvent faire toute la différence.

Une nouvelle étude suédoises menée auprès de 150 000 femmes permet de constater qu’un gain de poids, même modeste, après la mise au monde de son premier enfant augmente le risque d’hypertension, de diabète ou d’enfants morts-nés lors des grossesses suivantes. Cette observation est inquiétante considérant le taux d’obésité qui ne cesse d’augmenter. En 2004, plus d’une Canadienne sur deux présentait un surplus de poids.

L’IMC (indice de masse corporelle) est souvent employé comme indicateur pour déterminer si le poids d’une personne est acceptable. On le calcule en divisant le poids en kilogrammes par la taille en mètres au carré. Un IMC idéal se situe entre 18,5 et 25. Une femme pesant 60 kg et mesurant 1,65 m a par exemple un IMC de 22. Si elle gagne 5 kg, sont IMC sera de près de 24, ce qui est encore dans la « normale »;. Or, l’étude suédoise montre qu’une mère qui gagne une ou deux unités d’IMC entre la première et la seconde grossesse augmente son risque de souffrir de diabète de grossesse ou d’hypertension de 20 à 40 %. Plus le grain de poids est important, plus le risque de complications augmente. Un gain d’au moins trois unités d’IMC augmente aussi le risque de mort foetale de plus de 60 %.

Cette étude signifie aussi qu’une perte de poids, même faible, peut faire une grande différence, particulièrement chez celles présentant un surpoids. Comment aider une femme à perdre du poids avec un jeune enfant? On recommande aux femmes d’allaiter leurs enfants, car l’allaitement favorise une perte de poids chez la mère en plus de tous ces bénéfices pour l’enfant. La pratique régulière d’activité physique est aussi un élément clé. On peut par exemple marcher tous les jours avec bébé ou même jouer activement dans la cours arrière avec les plus vieux.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.