Vaccin contre le VIH : enfin un peu d’espoir

De nombreuses équipes à travers le globe se consacrent à la recherche d’un vaccin contre le VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Or, jusqu’à présent, ces efforts soutenus n’ont pas donné de résultats probants. Voici enfin un essai clinique de vaccin qui démontre une certaine efficacité, bien que les succès soient modestes (réduction d';un tiers des cas de séroconversion).

De nombreuses équipes à travers le globe se consacrent à la recherche d’un vaccin contre le VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Or, jusqu’à présent, ces efforts soutenus n’ont pas donné de résultats probants. Voici enfin un essai clinique de vaccin qui démontre une certaine efficacité, bien que les succès soient modestes (réduction d'un tiers des cas de séroconversion).

Le vaccin en question – la combinaison de deux vaccins qui s’étaient individuellement révélés inefficaces - a été testé durant sept ans en Thaïlande auprès de 16 000 hommes et femmes âgés de 18 à 30 ans à risque moyen de contracter le virus. La moitié des volontaires ont reçu les vaccins, les autres un placebo, mais tous ont été informés sur la prévention de la transmission du VIH. Les volontaires ont subi un test de dépistage du VIH tous les six ou douze mois.

À la fin de l’étude, les chercheurs ont observé une réduction du risque de contracter le VIH de près du tiers. Ainsi, 74 personnes qui n’ont pas reçu le vaccin ont contracté le VIH, contre 51 de celles ayant reçu le vaccin. Un vaccin qui protégerait de façon sûre contre le VIH est donc encore loin d’être découvert, mais une étape importante dans cette direction a été franchie.

Le VIH atteint actuellement environ 33 millions de personnes sur la planète, soit l’équivalent de la population du Canada. Si les médicaments antiviraux peuvent largement réduire sa progression, la maladie est toujours incurable et mortelle lorsqu’elle atteint le stade de SIDA, le syndrome de l’immunodéficience humaine acquise.

Des pratiques sexuelles sécuritaires, dont l’abstinence ou le port systématique du condom si les deux partenaires n’ont pas fait les tests de dépistages, sont le principal moyen de réduire la transmission du VIH.

Pour le moment, le support à la recherche scientifique et l’éducation sont nos plus grands espoirs dans la guerre contre le VIH. La route sera néanmoins encore longue avant que l’on puisse crier victoire contre ce terrible virus.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.