Maman en forme, bébé de meilleur poids?

Une étude menée auprès de 84 femmes enceintes de leur premier enfant a montré que l’exercice physique était associé à des bébés de poids légèrement inférieur.

Comme le surpoids et l’obésité continuent de se propager dans la population, la proportion de futures mamans ayant un excès de poids augmente elle aussi. Cela n’affecte pas uniquement la santé de la mère, mais aussi celle du bébé. Notamment, ces mères sont plus à risque de mettre au monde un gros bébé, qui serait plus susceptible de souffrir de problèmes de santé au cours de sa vie. L’exercice physique régulier durant la grossesse procurerait un avantage sur le futur état de santé du poupon, en maîtrisant le poids in utero.

Ainsi, une étude menée auprès de 84 femmes enceintes de leur premier enfant a montré que l’exercice physique était associé à des bébés de poids légèrement inférieur. Les chercheurs ont en effet demandé à la moitié d’entre elles de s’adonner au vélo stationnaire durant 40 minutes cinq fois par semaine jusqu’à leur 36e semaine de grossesse au minimum. Les femmes qui ont fait régulièrement de l’activité physique ont eu des bébés aussi grands en moyenne que celles qui ont été inactives, mais leurs nourrissons étaient en moyenne 143 grammes plus légers. Ces résultats suggèrent que l’exercice physique modéré n’affecte pas la croissance in utero, mais il réduit la quantité de gras accumulé par les bébés. Par ailleurs, la pratique régulière du vélo n’a pas semblé interférer avec les changements naturels dans la réponse de la mère à l’insuline, un mécanisme essentiel durant la grossesse pour s’assurer que le foetus est correctement nourri.

De plus en plus de travaux s’accordent pour affirmer que le métabolisme futur d’un enfant serait influencé par l’environnement in utero et que les bébés relativement lourds pour leur grandeur peuvent être à risque plus élevé d’obésité. Ainsi, en réduisant légèrement le poids à la naissance, cela pourrait offrir des bienfaits à long terme pour la santé des nouveau-nés.

Au Canada, on recommande la poursuite de l’activité physique régulière durant la grossesse, comme pour toute personne en santé. Bouger améliore notamment l’humeur et l'image de soi, contribue à éviter d’accumuler un surpoids, à se détendre et à réduire le stress, favorise le sommeil, maintient le corps en forme pour l’accouchement et augmente le niveau d’énergie général. Il faut toutefois bien s’hydrater, éviter les activités à fort impact et modérer ses ardeurs selon son niveau d’énergie.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.