Otite chez l’enfant : les antibiotiques pourraient attendre

Les otites sont la première cause de prescription d’antibiotiques chez les enfants. Or, plusieurs études démontrent que ces prescriptions seraient souvent inutiles dans cette situation, car la majorité des jeunes guérissent rapidement, antibiotiques ou pas.

Les otites sont la première cause de prescription d’antibiotiques chez les enfants. Or, plusieurs études démontrent que ces prescriptions seraient souvent inutiles dans cette situation, car la majorité des jeunes guérissent rapidement, antibiotiques ou pas. Plusieurs organismes médicaux européens et nord-américains recommandent ainsi d’observer l’enfant durant deux jours, tout en soulageant sa douleur, avant de débuter le traitement antibiotique au besoin. La surutilisation des antibiotiques mène par ailleurs à l’apparition de bactéries résistantes aux antibiotiques, en plus d’exposer les enfants à des réactions indésirables telles des vomissements, de la diarrhée et, rarement, des réactions allergiques.

Une nouvelle étude américaine renforce l’approche préconisée par des organismes médicaux : la prescription retardée d’antibiotiques. Les parents de 238 enfants âgés entre six mois et douze ans souffrant d’une otite ont été divisés aléatoirement en deux groupes : la moitié devaient attendre 48 heures avant de se rendre à la pharmacie pour remplir la prescription d’antibiotiques, si elle était alors encore nécessaire, tandis que les autres se procuraient les antibiotiques dès leur sortie de l’urgence. Tous les petits malades ont reçu de l’ibuprofène, un analgésique et anti-inflammatoire, et des gouttes analgésiques.

Les résultats sont fort intéressants : parmi les parents auxquels on avait recommandé d’attendre, les deux tiers ne se sont jamais procurés les médicaments. Malgré tout, les enfants des deux groupes se sont rétablis au même rythme.

À moins que l’enfant ne soit très jeune, qu’il soit gravement malade ou qu’il souffre d’autres problèmes de santé, l’attente semble donc être une option judicieuse dans le traitement des otites chez l’enfant. En outre, une utilisation plus éclairée des antibiotiques est nécessaire pour ralentir l’apparition de bactéries résistantes aux antibiotiques, les « superbactéries »;, tout en réduisant les coûts de santé.

Retarder de 48 heures le traitement antibiotique ne signifie pas de ne rien faire! Il est essentiel de traiter la douleur de l’enfant pour améliorer son confort par l’administration d’analgésique et par l’application de chaleur sur l’oreille. Si après 48 heures l’enfant est toujours fiévreux, irritable, endormi ou que la douleur est toujours présente, il est généralement indiqué de débuter le traitement antibiotique. Il ne faut pas hésiter à consulter son pharmacien pour choisir le médicament approprié pour soulager la douleur et la fièvre des tout-petits. Les doses recommandées sur les boîtes des produits sont adaptées à un enfant de poids et de taille normaux pour son âge. Il est préférable de toujours calculer la dose selon le poids de l’enfant pour lui éviter de prendre une dose trop faible, qui risque de ne pas être efficace, ou trop forte, qui l’expose à des effets indésirables potentiels.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.