Pour des os forts, attention au cola!

Vous êtes accros au cola? Attention, vous pourriez faire tort à vos os. En effet, les femmes qui boivent souvent du cola seraient plus à risque de souffrir d’ostéoporose. Une étude menée auprès de plus de 2500 personnes a montré que les femmes qui buvaient régulièrement du cola avaient une plus faible densité osseuse que leurs pairs, indépendamment de leur âge ou de leur apport en calcium. Les chercheurs n’ont toutefois pas observé une telle relation chez les hommes.

Vous êtes accros au cola? Attention, vous pourriez faire tort à vos os. En effet, les femmes qui boivent souvent du cola seraient plus à risque de souffrir d’ostéoporose. Une étude menée auprès de plus de 2500 personnes a montré que les femmes qui buvaient régulièrement du cola avaient une plus faible densité osseuse que leurs pairs, indépendamment de leur âge ou de leur apport en calcium. Les chercheurs n’ont toutefois pas observé une telle relation chez les hommes. L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une détérioration du tissu osseux qui devient « poreux »;. Cette condition entraîne une plus grande fragilité des os et un risque accru de fractures, particulièrement au niveau de la hanche, de la colonne vertébrale et du poignet. Au Canada, une femme sur quatre et un homme sur huit de plus de 50 ans sont atteints d'ostéoporose, soit 1,4 million de Canadiens. Des travaux antérieurs suggéraient que la consommation de cola était néfaste pour la santé des os parce qu’il remplaçait le lait dans l’alimentation. Mais dans la présente étude, les femmes qui consommaient du cola ne buvaient pas moins de lait que les autres. L’apport en calcium total était toutefois inférieur pour celles qui choisissaient plus souvent du cola. Les chercheurs avancent l’hypothèse que l’acide phosphorique, un ingrédient présent dans les colas mais pas dans les autres boissons gazeuses, serait responsable de la baisse de la densité minérale des os. On ignore cependant par quel mécanisme il agirait. On ignore aussi pourquoi la densité minérale des os masculins ne semble pas affectée par le cola. En plus de l’importante concentration en sucres et en calories des colas qui augmentent le risque de diabète et d’obésité, l’augmentation possible du risque d’ostéoporose représente une raison de plus pour changer ses habitudes : le cola devrait n’être qu’une gâterie occasionnelle. Au quotidien, on favorisera des boissons à faible teneur en calories et plus riches en nutriments. L’eau plate, l’eau gazeuse ou les tisanes demeurent les meilleurs choix pour se désaltérer, mais des jus de fruits ou du lait écrémé sont des ajouts intéressants car ils représentent un apport intéressant en nutriments. Une consommation suffisante de calcium de même que la pratique régulière d’activité physique permettront par ailleurs de favoriser la santé osseuse et ainsi de diminuer le risque d’être atteint d’ostéoporose. Les hommes rapportaient boire en moyenne cinq colas par semaine, contre quatre pour les femmes. La consommation de colas était associée à une densité osseuse plus faible au niveau des hanches des femmes, mais pas au niveau de la colonne. La prise d’autres types de boissons gazeuses ne semblait pas affecter la densité minérale des os.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.