Mieux vaut éviter la mélatonine pour les asthmatiques

Unfortunately, this article is only available in French.

Des chercheurs américains auraient établi un lien entre des niveaux élevés de mélatonine et les crises d’asthme survenant durant la nuit. Ils recommandent ainsi aux patients asthmatiques d’éviter de prendre des suppléments de mélatonine, ceux-ci pouvant aggraver leurs symptômes.

Les asthmatiques seraient mieux de se tenir à l’écart des suppléments de mélatonine, un produit très populaire pour aider à combattre les problèmes de sommeil. En effet, des scientifiques viennent d’établir un lien entre des niveaux élevés de mélatonine et les crises d’asthme nocturne.

La mélatonine est une substance naturellement produite par le corps humain, particulièrement durant la nuit. Elle jouerait un rôle sur le cycle du sommeil. C’est pourquoi beaucoup de gens qui éprouvent des difficultés à dormir utilisent des suppléments de mélatonine. De récentes recherches démontrent toutefois qu’elle serait contre-indiquée chez les gens qui souffrent d’asthme nocturne.

L’asthme nocturne est causé par une inflammation accrue des voies respiratoires durant le sommeil, ce qui bloque le passage de l’air. Les concentrations élevées de mélatonine dans le corps durant la nuit pourraient en partie être responsables de ce phénomène.

Pour parvenir à une telle découverte, les scientifiques ont comparé les fonctions pulmonaires et les niveaux de mélatonine chez sept patients souffrant d’asthme nocturne ainsi que chez treize patients souffrant d’asthme, mais n’ayant pas de symptômes la nuit. Ils ont également mesuré les niveaux de mélatonine chez onze individus en santé, pour fins de comparaison.

Les chercheurs ont découvert que la concentration de mélatonine atteignait des niveaux plus élevés chez les patients souffrant d’asthme nocturne que chez les autres individus. De plus, ils ont découvert qu’au fur et à mesure que la concentration de mélatonine augmentait chez les asthmatiques nocturnes, leur fonction pulmonaire (qui reflète la capacité de bien respirer) chutait. Ce phénomène ne s’est pas produit chez les autres individus.

L’équipe conclut ainsi que la mélatonine contribuerait à l’inflammation des voies respiratoires, ce qui explique que des niveaux élevés de mélatonine soient reliés à des symptômes plus sévères d’asthme nocturne.

Par conséquent, ils recommandent que «les suppléments de mélatonine soient contre-indiqués chez les asthmatiques et ce, jusqu’à ce que d’autres recherches plus poussées expliquent l’effet clinique de la mélatonine sur l’asthme.»;

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.