Méditer pour soigner son coeur?

Méditer, une activité uniquement spirituelle? Pas si sûr! En effet, il semble que la méditation ait aussi un effet physiologique. Selon une étude dirigée par une université américaine, les personnes souffrant de maladies cardiaques pourraient donc profiter de ce recueillement.

Méditer, une activité uniquement spirituelle? Pas si sûr! En effet, il semble que la méditation ait aussi un effet physiologique. Selon une étude dirigée par une université américaine, les personnes souffrant de maladies cardiaques pourraient donc profiter de ce recueillement.

Les 201 américains d’origine africaine ayant participé à l’étude étaient âgés en moyenne de 59 ans et souffraient d’un rétrécissement des artères du coeur. La moitié des participants ont reçu de l’enseignement sur les facteurs de risques traditionnels de maladies cardiovasculaires, comme l’alimentation et la sédentarité. On a enseigné la méditation à l’autre moitié et on leur a demandé d’en faire deux séances de vingt minutes quotidiennement. Neuf ans plus tard, quatre personnes sur cinq pratiquaient toujours la méditation au moins une fois par jour. Par contre, peu de participants provenant du groupe n’ayant reçu que de l’enseignement avaient modifié leurs habitudes de vie selon les recommandations qu’ils avaient reçues.

À la fin de l’étude, on a recensé moins d’événements (décès, crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral) dans le groupe pratiquant la méditation que dans l’autre groupe. Cet écart entre les deux groupes représente une réduction du risque de 47 % pour ceux ayant fait de la méditation. Dans le groupe pratiquant la méditation, la pression sanguine moyenne était significativement plus basse (5 mm Hg). On a aussi observé une diminution significative du stress psychologique chez certains participants. Ces deux facteurs ont pu jouer un rôle important dans la diminution du risque. En fait, la pratique quotidienne de la méditation avait un effet similaire à celui d’ajouter un médicament pour la prévention des maladies cardiaques, provenant d’une nouvelle classe de médicaments, à chaque patient.

Cette étude a été effectuée auprès d’Américains d’origine africaine et vient confirmer les résultats d’autres études ayant montré les bienfaits de la méditation sur la tension artérielle et le stress, peu importe l’origine ethnique. D’autres études de plus grande envergure seront nécessaires pour confirmer les bienfaits de la méditation sur la réduction du risque de maladie cardiovasculaire. Pour le moment, si la méditation vous attire, vous avez un argument supplémentaire pour vous y mettre!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.