Une mystérieuse réaction cutanée

Pour les jeunes et moins jeunes, l’été est le théâtre de petites et grandes surprises. Les dermatologues savent que cette période est aussi la saison des éruptions cutanées mystérieuses.

Pour les jeunes et moins jeunes, l’été est le théâtre de petites et grandes surprises. Les dermatologues savent que cette période est aussi la saison des éruptions cutanées mystérieuses.

En période estivale, on observe souvent des réactions résultant d’une réaction de photosensibilité au soleil. Elles sont causées par la combinaison de l’effet des rayons UVA du soleil à l’exposition à un médicament, à un parfum ou à une autre substance qui accroît la sensibilité de la peau au soleil. Elles ont habituellement l’aspect de forts coups de soleil.

Les médicaments les plus souvent mis en cause incluent certains antibiotiques tels que les tétracyclines, la ciprofloxacine ou les sulfamidés, certains diurétiques ou encore anti-inflammatoires offerts en vente libre tels que l’ibuprofène et le naproxène. La prise du médicament n’a pas besoin d’être récente pour qu’une réaction apparaisse. Pour les autres substances pouvant causer une réaction de photosensibilité, la liste est trop longue pour être énumérée ici, mais elle inclut notamment certains produits utilisés pour traiter l’acné et les produits parfumés.

Puisque les rayons UVA peuvent traverser le verre, une réaction cutanée peut survenir après un trajet en automobile ou en même après être resté assis à l’intérieur près d’une fenêtre. Si le soleil est la source principale de rayons UVA, il n’est pas la seule. Ce type de rayons est aussi émis par les lits de bronzage et, en faible quantité, par les bulbes fluorescents.

Vous souffrez d’une réaction cutanée et vous soupçonnez que les rayons du soleil seraient en partie responsables? Le premier pas pour identifier la cause d’une réaction de photosensibilité est de faire l’inventaire des coupables les plus courants. Avez-vous pris un antibiotique, un diurétique ou un anti-inflammatoire? Avez-vous récemment changé de parfum, de crème solaire ou utilisé un autre produit topique nouveau? Avez-vous travaillé avec une plante ou un pesticide? Éviter l’exposition au produit soupçonné pourrait être une première étape pour tester une hypothèse. Si vous soupçonnez un médicament, discutez-en avec votre pharmacien.

Si votre pharmacien vous mentionne que des réactions de sensibilité au soleil sont possibles avec la prise d’un médicament, ne négligez pas de prendre les précautions nécessaires : les réactions de photosensibilité peuvent être fort désagréables!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.