Tous les sujets

Insomnie et sommeil, comment dormir comme un bébé pour vrai?

Le quotidien de la grande majorité d’entre nous est bien rempli : boulot, enfants, vie de famille, de couple, sorties, tâches diverses et tout le tralala du quotidien. On dit souvent qu’il n’y a pas assez d’heures dans une journée et que l’équilibre est la clé. Du même souffle, on croit que tout est important et qu’il ne faut pas s’oublier, bien manger, bouger. Mais en voulant tout faire, qu’est-ce qui en fait souvent les frais? Le sommeil. Parfois un peu. Souvent beaucoup.

S’il y a une chose qui est chamboulée lorsque l’on devient parent ou que l’on vit des périodes plus stressantes ou plus exigeantes, c’est le sommeil. Et là, on parle de sommeil de qualité, celui qui est profond et ininterrompu. Le nuage gris qu’est l’insomnie, peut entrainer bien plus que des cernes. En fait, c’est un mal sérieux qui nuit plus qu’on le suppose ceux qui en sont touché. Familiprix, en collaboration avec Vie de Parents, fait le tour du sujet pour vous aider à comprendre le tout… sans bailler!

Mais l’insomnie, c’est quoi au juste?

Selon La Fondation du sommeil, « On parle d’insomnie soit lorsque l’on a une difficulté à s’endormir à l’heure du coucher (insomnie initiale), soit lorsque l’on fait des réveils nocturnes fréquents ou prolongés, soit enfin quand on se réveille prématurément le matin avec une incapacité à retrouver le sommeil. Une personne peut souffrir d’un mélange de ces symptômes, ou encore peut changer avec le temps de symptômes. »1

On peut aussi simplifier en décrivant l’insomnie comme étant une difficulté à s’endormir ou à rester endormi. Que ce soit pour une portion, une longue période ou une nuit entière, on peut parler d’insomnie. 

Les causes de l’insomnie

L'insomnie peut avoir différentes causes ou provenances. Elles peuvent être psychologiques (anxiété, stress ou dépression), physiologiques (médication, hygiène de vie générale), environnementales (sons, bruits, lumière) ou pathologiques (génétique ou douleurs).

Qui est touché par l’insomnie?

25 % des gens souffrent d’insomnie2 et ceux-ci ne correspondent pas à un persona typique. Toute personne étant impactée par des facteurs externes peut cependant avoir un risque plus important d’en souffrir.

Faits intéressants, les femmes en seraient par ailleurs plus incommodées. Les changements hormonaux sont en partie responsables — Hé oui, encore les hormones! Les gens plus stressés ou qui refoulent davantage leurs émotions sont également plus touchés. Les événements majeurs comme une grossesse, une naissance, un déménagement, une perte d’emploi sont quelques exemples d’événements qui peuvent entrainer une période d’insomnie. On peut aussi dire que les nouveaux parents, principalement les nouvelles mamans sont plus à risque. S’il y a une chose qui est certaine, c’est que l’expression dormir comme un bébé n’a pas été inventée pour les parents!

Quelles sont les solutions?

Qui dit insomnie dit sommeil car les deux sont forcément liés. Pour vous aider à favoriser le sommeil, on vous propose quelques suggestions : 

Établir une routine de sommeil

Au lever comme au coucher, tentez d’avoir un horaire régulier. Avec les enfants, établir une routine du dodo est essentielle pour les aider à comprendre et à s’adapter au moment d’aller au lit.

Évitez les longues siestes

Résistez à la tentation de faire une trop longue sieste en plein jour afin de ne pas dérégler votre cycle. Idéalement, les spécialistes s’entendent pour dire qu’une sieste devrait durer entre 20 et 60 minutes. 

Bougez

l’exercice est toujours un excellent moyen de lutter contre l’insomnie. Assurez-vous de bouger au minimum 3 périodes de 20 minutes par semaine. Veillez à garder quelques heures entre l’activité physique et le coucher afin de ne pas stimuler votre organisme avant de dormir.

Aménagez ou réaménagez la chambre à coucher

Diminuez les entrées de lumière, le bruit. Validez votre confort au lit et avec votre literie. Si c’est le moment de transition de lit pour les bébés ou enfants, cela peut chambouler le sommeil. Pour vous aider si vous êtes à cette étape, lisez ceci.3

Posez-vous des questions 

Qu'est-ce qui pourrait perturber votre sommeil ou celui de vos enfants?

Adaptez la température

En diminuant ou en haussant le climat de la chambre, on peut trouver un équilibre plus confortable. C’est assez simple d’essayer!

Buvez de la tisane ou du lait chaud

Troquez le café, le thé ou l’alcool pour une boisson chaude avant d’aller dormir.

Modérez votre appétit en soirée

Si vous êtes un bon mangeur, tentez de manger plus légèrement en soirée. Digestion et sommeil ne font pas bon ménage. Optez plutôt pour une légère collation.

Développez d’autres centres d’intérêt

Qu’il s’agisse de sports, d’activités sociales ou culturelles, il est recommandé de varier vos occupations, encore davantage si on est à la retraite. C’est un excellent moyen d’apprivoiser le nouveau rythme de vie.

Amenez une ambiance de détente

Quelques odeurs de lavande ou d’eucalyptus, des respirations ou une méditation, ça peut être bien utile.

Évitez les écrans

Télévision, cellulaire, ordinateur, tablette : les écrans sont partout. Selon Valérie Leblanc, sexologue et psychothérapeute « l’usage des écrans dans la chambre à coucher est à éviter. Pour bien dormir, il est préférable de garder un environnement qui évoque uniquement le repos et la détente. »4

Comme pour tout problème, il y a des solutions. Comme pour tout problème, il n’y a cependant pas de miracle. Il faut tenter, essayer, adapter, évaluer et surtout ne pas se décourager. En cas de besoin, consultez un professionnel de la santé pouvant discuter de la problématique de sommeil avec vous. Votre hygiène de vie est importante et celle de votre sommeil l’est tout autant. 




  1. https://fondationsommeil.com/troubles-du-sommeil/troubles-du-sommeil-frequents/insomnie/
  2. https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2018012/article/00002-fra.htm
  3. https://www.viedeparents.ca/transition-de-couchette-lit/
  4. https://www.viedeparents.ca/quand-la-techno-et-les-ecrans-sajoutent-dans-la-chambre/
Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.