Grossesse et obésité : connaissez-vous les risques?

L’épidémie d’obésité affecte toutes les tranches d’âge en Amérique du Nord et les femmes qui désirent avoir un enfant n’y échappent pas. Peu de gens savent que l’obésité représente un risque supplémentaire pour la maman et le bébé durant la grossesse.

L’épidémie d’obésité affecte toutes les tranches d’âge en Amérique du Nord et les femmes qui désirent avoir un enfant n’y échappent pas. Peu de gens savent que l’obésité représente un risque supplémentaire pour la maman et le bébé durant la grossesse.

L’obésité se définit comme un excès de gras corporel. On utilise souvent l’indice de masse corporel (IMC) pour l’identifier. L’IMC se calcule en divisant le poids en kilogrammes par la grandeur en mètre élevée au carré. Une personne ayant un IMC entre 18,5 et 24,9 kg/m2 est considérée comme ayant un poids normal, entre 25 et 29,9 kg/m2 comme ayant un surplus de poids et à 30 kg/m2 et au-delà comme étant obèse.

Avant même la conception, être obèse inhibe l’ovulation normale et peut nuire à la fertilité. Par la suite, un surplus de poids est associé, pour la maman, à un risque accru de souffrir de diverses complications dont :
- le diabète de grossesse
- des infections
- la prééclampsie, qui consiste en une augmentation de la pression artérielle et la présence de protéines dans les urines, une complication qui peut être associée à des conséquences graves tant pour la maman que pour le bébé
- la formation de thrombus (caillot de sang dans un vaisseau sanguin)
- l’apnée du sommeil
- une grossesse qui se poursuit au-delà de la date prévue d’accouchement
- un travail plus compliqué
- la nécessité de subir une césarienne
- un risque accru d’avortement spontané et de mort foetale tardive

L’obésité de la mère peut également être associée à un bébé de poids plus élevé que la normale. De plus, elle augmenterait le risque que l’enfant souffre de maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires à l’âge adulte et serait associée à un risque légèrement accru de malformations congénitales.

Il est néanmoins possible de limiter l’impact de l’obésité sur la grossesse en adoptant des stratégies pour se rapprocher d’un poids santé avant même de tomber enceinte et en s’assurant d’avoir un apport en acide folique suffisant. Il n’est jamais trop tard pour commencer à adopter de bonnes habitudes alimentaires et à intégrer l’activité physique à ses habitudes de vie, d’autant plus que deux personnes risquent d’en profiter.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.